jeudi 23 mai 2019
Communication

60% de la communication santé est digitale

Les résultats du baromètre Healthperanto 360, baromètre des tendances et métiers de la communication santé, ont été présentés le 15 avril, lors du Prix Empreintes 2019 qui récompense les meilleures campagnes de communication santé.

60% de la communication est digitale 
Réalisé par les étudiants du MBA Spécialisé "Communication & Santé" de l’EFAP en partenariat avec l’AACC Santé (Association des Agences-Conseil en Communication), le baromètre met en exergue les grandes tendances et métiers en communication santé 2019. Parmi les résultats :

  • la confirmation de la digitalisation des relations en santé : 60% de la communication est digitale et maintenant dans tous les domaines,
  • la vidéo est l’outil privilégié quelque soit les cibles,
  • l’utilisation forte des réseaux sociaux est majoritairement gérés en interne,
  • les social média manager et chef de projet digital sont les métiers du digital les plus recherchés.

Il ne suffit pas de "faire" une vidéo, encore faut-il qu'elle soit vue par la bonne cible
Pour Gaël de Vaumas, directeur de la rédaction d’acteurs de santé Tv, première chaine de Tv digitale des acteurs de santé, accessible à tous, « ces résultats reflètent parfaitement ce que nous vivons en accéléré depuis deux ou trois ans. Le digital et les nouveaux médias ont toute leur place dans la communication des entreprises. Encore faut-il transformer la communication en information à travers un angle éditorial fort et avoir le bon canal de diffusion auprès de cibles qualifiées et de communautés fidèles. Nous avons ainsi réalisé plus de 1 500 interviews de professionnels de santé, patients, aidants et leurs associations, journalistes, institutionnels, élus, universitaires, chercheurs... 500.000 internautes se connectent à acteurs de santé chaque mois, toutes nos interviews et reportages sont relayés sur les réseaux sociaux, c’est ce qui fait qu’ils sont vus : 3 000 clics en moyenne par itw avec des pointes à plus de 100 000 ! ».

Créer de l'information qualifiée à fort contenu et la propulser sur les réseaux sociaux
« Un virage à 360 sur le digital, c’est ce que nous avions anticipé lorsque nous nous sommes lancés à fond sur le web et les réseaux sociaux », confirme Stéphanie Chevrel, Présidente de l’Observatoire de l’Information Santé et DG de Capital Image. « En 2015, j’ai mené un travail de recherche sur l’évolution des pratiques journalistiques à l’ère du numérique, dans le cadre de l’Executive Master Gestion et Politiques de Santé de Sciences Po. Ma conclusion était que l’image, c’est à dire la vidéo, et les réseaux sociaux allaient rapidement devenir une opportunité extraordinaire de communication, à la condition de créer et diffuser de l’information à fort contenu en complément ou en amplification de l’information diffusée par les médias traditionnels.

Initier parties-prenantes et collaborateurs à travers des Twitter Académies
« C’est aujourd’hui une réalité avec acteurs de santé Tv ! Chacune de nos campagnes propulsées sur les réseaux sociaux atteint des audiences de 3 à 5 millions sur une cible captive. L’une d’entre elles a atteint plus de 60 millions d’audience sur deux ans avec plus d’un million de clics sur les vidéos réalisées pour l’animer. L’une des demandes fréquentes de nos clients est l’organisation de Twitter Académies de façon à initier parties prenantes et collaborateurs à ces nouveaux formats ».

Stéphanie Chevrel figure au top 3 des influenceurs de la santé (Classement de la Netscouade).

SOURCE - TÉLÉCHARGER L'ÉTUDE > ICI

En savoir plus : https://www.efap.com/ & http://www.aacc.fr/aacc/delegations/sante