vendredi 15 décembre 2017
Journalisme

Une demande croissante des malades d’informations fiables

La presse traite l’information santé de façon hétérogène, dans l’immédiateté, et cela s’est aggravé avec la reprise des informations les réseaux sociaux. Cela nécessite que les lecteurs prennent du recul afin de ne pas avoir le sentiment d’être trompés. On trouve une information plutôt maîtrisée dans la presse écrite avec des journalistes spécialisés en santé même si on peut regretter que les sources ne soient pas toujours précisées. Par ailleurs, au même titre que les médecins, les journalistes devraient préciser leurs conflits d’intérêt. Sur les réseaux sociaux, les patients cherchent à partager l’information mais il y a une vraie difficulté à cibler les bonnes informations. Quant aux blogs et forums, ils fédèrent des communautés de patients à qui il faut donner des points de repères pour éviter un certain nombre de dérives. Globalement, les médias diffusent de nombreuses informations de santé pour répondre à une vraie demande des patients, mais toute la question est la fiabilité de ces informations. Le gouvernement développe actuellement en ce sens un site santé, santé.fr, qui met à disposition de tous, des informations de référence, labellisées, sûres et légitimes.

Interview réalisée lors du 28ème Festival de la Communication Santé à Deauville, le 24 novembre 2017.