mercredi 26 septembre 2018
Kiosque

Médicament et information du grand public, un peu d’histoire

Pour une information du public scientifiquement fondée, impartiale,
facilement accessible et compréhensible dans le domaine du médicament

Rapport commun de l’Académie nationale de médecine
& de l’Académie nationale de pharmacie, Mars 2014

Extrait n°1 de la note de lecture réalisée, en septembre 2014 dans le cadre de l’Executive Master
« Gestion et Politiques de Santé » de Sciences Po, par Stéphanie Chevrel, Promotion 2014 – 2015.
Fondateur de l’Observatoire de l’Information Santé, DG de Capital Image,
Vice-présidente de la Fédération Nationale de l’Information Médicale (FNIM).
Tuteur : Henri Bergeron, CNRS, Sciences Po.

Information du public et médicament, on en parle ! 

Le 4 décembre 2017, démarraient les travaux de la Commission « Information et médicament » lancée par le ministère des Solidarités et de la Santé dont les résultats sont présentés le 3 septembre, afin de tirer les leçons du déficit d’information concernant le changement de formule du Levothyrox.

En novembre 2012, un groupe de travail bi-académique formé sous la présidence de Gilles Bouvenot, membre titulaire de l’Académie nationale de médecine, avait déjà décidé de prendre position pour permettre au citoyen de se faire un point de vue sur les informations touchant au médicament. Ce groupe avait alors auditionné des personnalités reconnues pour leur rôle dans l’information du médicament auprès du public et pris le parti de lister, en premier lieu pour les journalistes, les différents acteurs d’information officiels afin qu’ils ne soient pas absents des débats médiatiques et d’établir une série de recommandations.

En préambule de leur rapport, présenté le mardi 4 mars 2014 en séance à l'Académie nationale de médecine et voté par les Membres de l'Académie, les Académies nationales de médecine et de pharmacie rappelaient que l’une des missions des pouvoirs publics est « de donner aux citoyens et en toute indépendance des informations fiables sur les médicaments, de souligner les progrès thérapeutiques des nouveaux médicaments, mais aussi de réagir de façon immédiate à toute diffusion d’information erronée. Tout l’enjeu est de favoriser le bon usage individuel et collectif et d’établir un lien de confiance entre usagers du système de soins et autorités de santé ».

Voici dans cette première note à télécharger un bref retour sur l’histoire de l’information sur les médicaments.

Télécharger le PDF