jeudi 15 novembre 2018
Médias

Les limites du journalisme scientifique

"Dans le domaine de la santé, les fausses informations circulent à la vitesse de la lumière. Les détracteurs sont nombreux à avoir pignon sur rue à travers des sites Internet, des comptes Twitter ou des pages facebook, pouvant impacter considérablement les politiques de santé publique. Les journalistes ont de plus en plus besoin de collaborer avec des réseaux d’experts scientifiques, un peu plus structurés, habitués à vulgariser pour les médias des informations sur des sujets importants de santé publique."

Interview réalisée lors des Assises Internationales du Journalisme de Tours 2018