dimanche 27 septembre 2020

A la une

Journalisme, l’émotion ne doit jamais prendre le pas sur le professionnalisme

48èmes Assises de la presse francophone - Faire attention à la juste mesure de l'émotion dans l’information transmise.

Fake news - Enseigner les techniques de manipulation du langage

Faire en sorte d’être visible là où s’informent les internautes. Sensibiliser l’ensemble du public aux risques de manipulation et de désinformation.

Le rôle du journaliste est d’informer et non d’émouvoir

Etre curieux, maîtriser ses émotions, rechercher la véracité, recouper les infos, ne travailler que dans l’intérêt du public.

Développer son esprit critique pour lutter contre la désinformation

5/5 - Tout le monde peut produire et diffuser une information. Maîtriser les techniques journalistiques est crucial.

Ne pas se laisser déborder par ses émotions, le b.a.-ba du journalisme

48èmes Assises de la presse francophone. - Respecter les faits et traiter l’information avant le commentaire et l’émotion qu’elle suscite en nous.

Fake news : industrialisation, propagande et viralisation

Le terme de fake news englobe différentes réalités : d’abord leur industrialisation ; ensuite, leur utilisation à des fins de propagande politique et enfin, leur circulation sur les réseaux sociaux.

Les Décodeurs pour traquer la fausse information

La difficulté que nous rencontrons est de réussir à être dans le bon tempo dans la mesure où l'information circule à une vitesse folle.

Sciences, Médecine et Médias, quand l'info s’emballe !

Histoire d’une dérive médiatique décortiquée en 7 minutes par Stéphanie Chevrel lors de sa Speed Vision au Festival de la Communication Santé 2017. Une information vraie, mal interprétée, va être traitée de façon dénaturée dans les médias.