dimanche 8 décembre 2019
Communication

De la comm' à l’info., une expertise de l’écriture journalistique

« Il est clair que nous devons rappeler toujours davantage par le biais de formations les fondamentaux de l’écriture journalistique. » 

S’appuyer sur des techniques journalistiques claires
« Au vu de la masse d’informations qui circule sur les réseaux sociaux et du fait que chaque individu peut produire une information, nous devons nous former régulièrement à des compétences complémentaires pour nous appuyer sur des techniques journalistiques claires. On le voit bien avec les fake news, l’information diffusée de façon toujours plus rapide a besoin de vérification et donc aussi, de formation dans ce domaine. »

Au CFPJ, des formations à l’information mais aussi à la communication
« Au CFPJ, nous avons bien entendu une expertise sur les médias et formons où perfectionnons un grand nombre de journalistes, mais nous développons de nombreuses formations dans le domaine de la communication. Le digital est bien évidemment au centre des préoccupations et des transformations des entreprises. Il est un pilier dans la formation mais nous proposons aussi des formations dans les domaines de la communication corporate, de la communication interne et externe à travers l’apprentissage des techniques rédactionnelles, l’expertise de la lecture journalistique. L’objet est d’enseigner aux personnes les techniques de communication pour transmettre un message essentiel et s’adresser aux journalistes à travers notamment des formations à la prise de parole et au média training. »

Des jeunes générations agiles sur les réseaux sociaux
« Les jeunes générations de journalistes et communicants ont des compétences importantes, elles sont agiles nativement sur les réseaux sociaux, nous leur rappelons les fondamentaux. Ce métier, il faut l’avoir cheville au corps pour travailler dans une rédaction. C’est compliqué avec la rapidité de l’information et l’information en continu de produire rapidement une information sans avoir le temps de réaliser du grand reportage ou des enquêtes comme on pouvait le faire autrefois. »

 Le reverse-mentoring, un cercle vertueux
« Cette nouvelle génération peut apporter un second souffle et de manière inter-générationnelle, c’est ce lien qui fera le changement dans les rédactions. Elle a des choses à défendre en terme de compétences et des choses à apporter aux plus âgés. C’est le reverse-mentoring : un jeune professionnel apporte des compétences à un plus ancien et un plus ancien apporte ses compétences à un plus jeune, c’est un cercle vertueux. »

Stéphanie Chevrel

Interview réalisée lors de « La Presse au futur » 2018, sur le thème « Vers le futur des médias ».

En savoir plus : https://lapresseaufutur.com/