dimanche 23 juin 2024
Médias

La santé traitée par à-coups dans les médias marocains

« Nous n’avons pas de presse spécialisée dans la santé au Maroc. Il y a eu quelques tentatives et, à ma connaissance, il n’existe aujourd’hui qu’un seul magazine consacré à ce sujet. Nous n’avons pas non plus de journalistes spécialisés en santé.

Ce sujet est donc traité par à-coups, lors d’événements ou à travers l’information que nous recevons d’organisations internationales, comme par exemple, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Nous suivons ces communications attentivement et traitons le sujet sous la forme de reportage ou d’article suite, par exemple, à une conférence de presse précise à un moment donné.

Nous travaillons également énormément avec les associations. Le poids de la société civile est important au Maroc et les associations font un travail formidable sur les thèmes de la santé comme le diabète, l’autisme et tout un nombre de sujets que nous suivons beaucoup. La presse marocaine les soutient.

Dans le quotidien économique pour lequel je travaille, traiter les sujets de santé sous l’angle économique - budgets, études… - est notre raison d’être, mais nous soutenons également tout ce mouvement associatif. Nous n’avons effectivement pas de journalistes spécialisées, mais traitons nous-mêmes ces questions de santé. »

En savoir plus : https://www.presse-francophone.org

Stéphanie Chevrel