dimanche 8 décembre 2019
Santé publique

S’informer pour ne pas s’enfermer dans la maladie de Crohn

S’informer pour anticiper
« Lorsqu’un jeune vient d’être diagnostiqué d’un Crohn, la première chose qu’il doit faire pour vivre le mieux possible avec sa maladie est de s’informer pour anticiper les moments où il se retrouvera peut-être en difficulté, où la maladie aura un impact sur sa vie quotidienne. C’est la meilleure façon de mieux la maîtriser et d’adapter sa vie à la maladie. »

Communiquer pour vivre le plus normalement possible
« Il s’agit d’une maladie pas vraiment glamour et relativement taboue dont il n’est pas facile de parler lorsqu’on est jeune. Pourtant, c’est important de communiquer en particulier à son entourage proche pour que la maladie soit moins gênante à vivre au quotidien. A la fois s’informer et pouvoir communiquer autour de sa maladie peut réellement améliorer la vie au quotidien et permettre de pouvoir vivre le plus normalement possible. »

Ne pas rester isolé pour ne pas se laisser enfermer dans la maladie
« Ce qui est important pour ces jeunes c’est de ne pas rester isolé. Anticiper les problématiques, pouvoir en parler autour de soi permet de ne pas se laisser enfermer dans la maladie. »

Interview réalisée dans le cadre de la saison 2 de Vogue avec un Crohn, menée par les navigateurs Pierre-Louis Attwell et Calliste Antoine au départ de la Transat Jacques Vabre 2019, avec le soutien de l’afa et du laboratoire Mayoly Spindler, en partenariat avec acteurs de santé.

En savoir plus :
https://www.afa.asso.fr/ https://www.mayoly-spindler.fr/ https://vogueavecuncrohn.com/ http://www.acteursdesante.fr/